L’absence de la mère, 2011, Québec Livres, sec. Édition 2017

Publié dans Annonces, Livres | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

À propos de Lettres du divan, Liber, 2017

Conférences 2017-2018
PARIS, Table ronde
Vendredi 22 septembre 2017 de 20h30 à 23h
Autour de l’ouvrage collectif dirigé par L. Grenier (Montréal) : Lettres du divan – Écrire à son psychanalyste

avec L.Grenier, E.Gosse-Oudard (Membre IV Groupe), J.F.Chiantaretto, M.Fognini, L.Gareau, J.Rousseau-Dujardin, M.B. Ruel et autres co-auteurs – Modérateur P.Herlem (Membre IV Groupe)

Lieu : Association Notre Dame des Champs – 92 bis, boulevard du Montparnasse – 75014 – PARIS

Argument :

accès plaquette informations

Secrétariat Scientifique :

Evelyne GOSSE-OUDARD, 22 rue Général Leclerc, 94520 MANDRES LES ROSES – Tél : 06 85 75 41 71 – @ : evelyne.gosse-oudard@orange.fr

Pascal HERLEM, 80 avenue de France, 74000 ANNECY

Publié dans Conférences, Livres | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Recension : «Conversations psychanalytiques» de P. Gauthier-Lafaye

LA PSYCHANALYSE UN JEU D’ENFANTS ?

 

Cette histoire d’un « ailleurs » qui est en nous, et qui pense en nous.

 

Chaque soir pendant les vacances estivales, un grand-père psychanalyste parle de son métier avec ses deux petites-filles adolescentes. Chaque soir, Pauline et Elsa s’installent confortablement au salon ou sur la terrasse du chalet pour interroger, discuter et parfois critiquer ses « drôles d’idées ». De quoi donc est fait le quotidien d’un psychanalyste, demandent-elles ? « Qui vient te consulter ? et pourquoi ? » Quelle est cette souffrance qui ne peut être soignée que par les mots ? À la faveur de l’obscurité, elles suivent d’un pas incertain les explications de leur grand-père. Toujours vives et questionneuses, elles explorent ces régions psychiques étranges entrevues dans leurs jeux d’enfants et découvrent que le rêve, le souvenir-écran, le symptôme ou l’acte manqué ravivent une certaine mémoire de soi. Assistant à leurs délibérations, il me semble retrouver cet éblouissement premier ressenti à la lecture de Freud.

Un thème, un soir

En tout, vingt conversations, chacune dédiée à une question apparemment naïve, toujours centrale pour la compréhension de la pratique analytique.

Lire la suite  Continuer la lecture

Publié dans Articles | Marqué avec | Laisser un commentaire

Recension d’un dossier sur le rêve dans le Coq Héron, 2016

RÊVER, UN SINGULIER MÉTABOLISME GESTATEUR

Le Coq-Héron, 2016, numéro 225

 

Dans « Rêver, un singulier métabolisme gestateur », Mireille Fognini propose de considérer les récits de rêves dans la cure, comme « une nourriture placentaire du psychisme qui œuvre à la métabolisation du travail analytique entre l’analyste et l’analysant. » Comment « penser » le rêve après Freud, se demande-t-elle ? Interrogeant l’espace du rêve en tant que matrice nourricière du transfert et des processus associatifs dans la cure, les auteurs de ce numéro du Coq Héron développent leurs théorisations dans ces trois directions ouvertes par Freud : les techniques d’interprétation du rêve en séance, les théories plus générales de son élaboration psychique et le recours au littéraire et à la poésie pour en découvrir les structures langagières communes.  Ils se basent en outre sur les contributions de Ferenczi, Meltzer, Bion, Kaës et de quelques autres sur la fonction intégrative de l’activité onirique pour souligner sa part créatrice.

Continuer la lecture

Publié dans Articles | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Georges-Arthur Goldschmidt, une mémoire désespérée

« Toi, tu n’en auras pas, tu n’es pas un Allemand. » Les mots du charbonnier claquent encore dans la mémoire de Georges-Arthur Goldschmidt. Cette scène, révélatrice, le déporte dans un ailleurs qu’il ne cesse d’interroger. Presque banale, elle lui annonce un changement dans l’ordre du monde. Il ne sera plus jamais le même. Alors âgé de neuf ans, il avait attendu derrière d’autres enfants de recevoir une carte de l’Allemagne qui lui faisait penser au jeu de l’oie. Dans le Reinbek de 1937, l’interpellation est lourde de menace. Mais si je ne suis pas un Allemand, qui suis-je ? Qu’une seule réponse possible : Juif. La scène cristallise cet instant traumatique où le cœur se met à battre dans le vide. Où les discours entendus, les écrits des affiches et des journaux prennent un sens définitif et personnel, la mort est au bout de ces mots. Le voilà destitué de sa place familière, découpé de son lieu identitaire et jeté dans l’insaisissable. Muet désormais. Car comment contredire une vérité qui l’identifie négativement ? « Juif », ce mot, Goldschmidt le suivra à la trace comme un signifiant énigmatique qui scelle son image et l’enferme dans une identité qu’il ne ressent pas comme sienne.

Dans son dernier livre Un destin, il revient sur les conséquences d’une identité imposée par l’autre, qui « illégitimise » son existence et dans ce cas, qui l’expose aux affres de ne pas s’y reconnaître. (Lire la suite dans le numéro 260 du Magazine Spirale, printemps 2017

Continuer la lecture

Publié dans Annonces, Articles | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Lancement de « Lettres du divan »

Publié dans Annonces, Articles, Livres | Laisser un commentaire

3e Édition de « Les violences de l’autre. Faire parler le silences de son histoire »

Description du livre

Quels sont les effets psychiques et relationnels des violences de l’autre – celles d’un proche ou d’un agresseur anonyme – sur un en­fant ou sur un adulte? Plus spécifiquement, dans la dépression trauma­tique, quels sont les rapports entre l’autodestruction et certains états de détresse affective?

Dans ce livre, la psychanalyste Louise Grenier se fait historienne de l’enfance. Puisant dans les expériences de ses patients et la fiction littéraire, elle trouve matière à comprendre ce qui entre en jeu dans toute violence infligée. Dans une situation d’impuissance, affirme-­t-elle, la survie consiste trop souvent à retourner la souffrance contre soi-même. Pourtant, l’auteure propose ici une voie nouvelle: celle d’une mise en récit qui permet de reconstruire son image, de réparer la figure blessée de l’autre et de renouer avec le désir. Cette réconciliation peut se faire grâce à la psychanalyse et à l’histoire qui s’entendent sur une chose: la nécessité de faire parler les silences du passé.

Louise Grenier est psychologue et psychanalyste en pratique privée. Elle est aussi chargée de cours au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal. Membre de l’Ordre des psychologues du Québec, elle a rédigé de nombreux articles et participé à plusieurs ouvrages collectifs portant sur diverses problématiques féminines. Elle a également écrit Filles sans père, L’absence d’une mère et Femme d’un
seul homme.

Publié dans Annonces, Livres | Laisser un commentaire

Parution de « Lettre du divan » Éditions Liber, 2017

Publié dans Annonces, Articles, Livres | Laisser un commentaire

Féminin et problématique phallique chez la fille selon la théorie psychanalytique

Mémoire de maîtrise en psychologie récemment numérisé

Grenier, Louise (1983). « Féminin et problématique phallique chez la fille selon la théorie psychanalytique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en psychologie

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img] PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Nous présentons ici une étude discursive sur l’évolution des thèses psychanalytiques touchant la sexualité féminine, en particulier du stade phallique du développement psycho-sexuel dans ses rapports avec le narcissisme, le désir érotique et la position féminine. Cette étude s’oriente selon les cinq axes suivants : la théorie de Freud, la controverse École de Vienne – École de Londres, les contributions nouvelles inspirées par les thèses de Mélanie Klein, l’approche structuraliste avec Lacan et ses élèves et un point de vue féministe en psychanalyse. Ces axes ou points de repère ont été choisis tant en fonction de leur ordre d’apparition dans l’histoire de la théorie psychanalytique que de leurs modes d’influences caractéristiques sur les conceptions de la sexualité féminine. Il ne s’agit donc pas d’une évolution linéaire et exhaustive, mais plutôt de la superposition de couches théoriques successives qu’il s’agit de retraverser. Au premier chef, la théorie de Freud constitue le centre et la référence constante du débat sur la sexualité féminine, aussi lui avons-nous accordé une élaboration importante au premier chapitre. D’une part, cette élaboration permet de définir la terminologie utilisée au sein de tout ce travail et, d’autre part, elle situe exactement la place de Freud dans les développements subséquents de la théorie sur la sexualité féminine. Le chapitre suivant porte sur la controverse célèbre opposant les Écoles de Vienne et de Londres où s’indique une division de conceptions sur la question du féminin. Première division qui marque le trajet ultérieur des recherches psychanalytiques et plus tard, féministes. En effet, il s’agit de savoir si la femme est femme d’emblée ou non. Les chapitres III, IV et V exposent les théories de chacune des orientations ci-haut nommées en tenant compte des rapports du stade phallique avec les thèmes du narcissisme, du désir et du féminin. A chacun des chapitres de cette recherche, s’ajouteront des commentaires et critiques de l’auteure, lesquels s’articuleront aux thèmes de cette étude. Enfin, un point de vue de l’auteure terminera cet itinéraire.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l’auteur.
Directeur de thèse: Lafortune, Mireille
Mots-clés ou Sujets: Femmes — Sexualité / Développement psychosexuel / Femmes — Identité / Libido / Narcissisme / Psychanalyse
Unité d’appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 21 mars 2017 14:14
Dernière modification: 21 mars 2017 14:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9493

http://www.archipel.uqam.ca/9493/

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

« Ce que je ne saurais vous dire… » Écrire la parole

Conference prononcée au Colloque international de Cerisy sur le thème de « L’écriture du psychanalyste » le 4 juillet 2016.

L’écriture du psychanalyste

Publié dans Conférences | Laisser un commentaire