CAP 37 L’enfant mort

31 mars 2008 : La perte, le réel et le récit de soi en psychanalyse. Fonction de la fiction et du transfert dans la reconstruction du passé ? pourquoi « en faire une histoire  » ? Le fantasme inconscient de l’enfant mort

Ce contenu a été publié dans Ateliers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *