CAP 42 L’enfant sacrifié : mythe et fantasme

THÈME de l’année 2009 : L’ENFANT SACRIFIÉ(E), mythe et fantasme inconscient. Les enseignements de la littérature

26 janvier 2009 : Honoré de Balzac : le sacrifice d’un nom; le sacrifice d’un fils

Ce contenu a été publié dans Ateliers, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à CAP 42 L’enfant sacrifié : mythe et fantasme

  1. BIZOUERNE Christine dit :

    J’ai découvert ce livre que j’ai lu avec intérêt et émotion . Je le recommande à toutes les personnes qui comme moi ont vécu auprès d’une mère « toxique  » , qui a envahi mon enfance et mon adolescence . Depuis 4 ans je me reconstruis tout doucement auprès d’une professionnelle mais jamais au cours de nos séances je n’ai voulu croire à cette violence que j’ai subie , celle qui ne laisse aucune trace visible . J’ai 49ans , j’ai pardonné à ma mère mais je prends maintenant conscience des fragilités encrées au plus profond de moi , ce sentiment de ne pas avoir d’existence propre , de valeur . Et cette peur perpétuelle de l’abandon!
    Merci d’avoir écrit sur ce sujet dont on ne parle jamais dans les médias . Ce livre me fera sûrement avancer et je l’espère aidera d’autres personnes à voir un peu plus clair en eux et à « croire  » en eux !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *