Féminin et problématique phallique chez la fille selon la théorie psychanalytique

Mémoire de maîtrise en psychologie récemment numérisé

Grenier, Louise (1983). « Féminin et problématique phallique chez la fille selon la théorie psychanalytique » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en psychologie

Fichier(s) associé(s) à ce document :

[img] PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Nous présentons ici une étude discursive sur l’évolution des thèses psychanalytiques touchant la sexualité féminine, en particulier du stade phallique du développement psycho-sexuel dans ses rapports avec le narcissisme, le désir érotique et la position féminine. Cette étude s’oriente selon les cinq axes suivants : la théorie de Freud, la controverse École de Vienne – École de Londres, les contributions nouvelles inspirées par les thèses de Mélanie Klein, l’approche structuraliste avec Lacan et ses élèves et un point de vue féministe en psychanalyse. Ces axes ou points de repère ont été choisis tant en fonction de leur ordre d’apparition dans l’histoire de la théorie psychanalytique que de leurs modes d’influences caractéristiques sur les conceptions de la sexualité féminine. Il ne s’agit donc pas d’une évolution linéaire et exhaustive, mais plutôt de la superposition de couches théoriques successives qu’il s’agit de retraverser. Au premier chef, la théorie de Freud constitue le centre et la référence constante du débat sur la sexualité féminine, aussi lui avons-nous accordé une élaboration importante au premier chapitre. D’une part, cette élaboration permet de définir la terminologie utilisée au sein de tout ce travail et, d’autre part, elle situe exactement la place de Freud dans les développements subséquents de la théorie sur la sexualité féminine. Le chapitre suivant porte sur la controverse célèbre opposant les Écoles de Vienne et de Londres où s’indique une division de conceptions sur la question du féminin. Première division qui marque le trajet ultérieur des recherches psychanalytiques et plus tard, féministes. En effet, il s’agit de savoir si la femme est femme d’emblée ou non. Les chapitres III, IV et V exposent les théories de chacune des orientations ci-haut nommées en tenant compte des rapports du stade phallique avec les thèmes du narcissisme, du désir et du féminin. A chacun des chapitres de cette recherche, s’ajouteront des commentaires et critiques de l’auteure, lesquels s’articuleront aux thèmes de cette étude. Enfin, un point de vue de l’auteure terminera cet itinéraire.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l’auteur.
Directeur de thèse: Lafortune, Mireille
Mots-clés ou Sujets: Femmes — Sexualité / Développement psychosexuel / Femmes — Identité / Libido / Narcissisme / Psychanalyse
Unité d’appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 21 mars 2017 14:14
Dernière modification: 21 mars 2017 14:14
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9493

http://www.archipel.uqam.ca/9493/

Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.