3e Édition de « Les violences de l’autre. Faire parler le silences de son histoire »

Description du livre

Quels sont les effets psychiques et relationnels des violences de l’autre – celles d’un proche ou d’un agresseur anonyme – sur un en­fant ou sur un adulte? Plus spécifiquement, dans la dépression trauma­tique, quels sont les rapports entre l’autodestruction et certains états de détresse affective?

Dans ce livre, la psychanalyste Louise Grenier se fait historienne de l’enfance. Puisant dans les expériences de ses patients et la fiction littéraire, elle trouve matière à comprendre ce qui entre en jeu dans toute violence infligée. Dans une situation d’impuissance, affirme-­t-elle, la survie consiste trop souvent à retourner la souffrance contre soi-même. Pourtant, l’auteure propose ici une voie nouvelle: celle d’une mise en récit qui permet de reconstruire son image, de réparer la figure blessée de l’autre et de renouer avec le désir. Cette réconciliation peut se faire grâce à la psychanalyse et à l’histoire qui s’entendent sur une chose: la nécessité de faire parler les silences du passé.

Louise Grenier est psychologue et psychanalyste en pratique privée. Elle est aussi chargée de cours au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal. Membre de l’Ordre des psychologues du Québec, elle a rédigé de nombreux articles et participé à plusieurs ouvrages collectifs portant sur diverses problématiques féminines. Elle a également écrit Filles sans père, L’absence d’une mère et Femme d’un
seul homme.

Ce contenu a été publié dans Annonces, Livres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.